Haute-Garonne : pourquoi Valérie Pécresse revient à Toulouse le 18 novembre – ladepeche