Anne Hidalgo, en décembre 2021 lors d'un meeting à Perpignan

SOLO – Après son échec à organiser une primaire de la gauche, Anne Hidalgo ne souhaite pas non plus participer à la primaire populaire. Elle présentera ce jeudi son projet présidentiel.

Elle l’avait un temps envisagé. Après son appel à l’union de la gauche via une primaire, Anne Hidalgo n’avait pas exclu de participer à la primaire populaire, initiative citoyenne qui désignera son candidat à la fin du mois de janvier. Mais face au refus de ses concurrents à gauche, et en premier lieu de l’écologiste Yannick Jadot, de participer à un processus de départage, la maire de Paris n’ira pas. Seule Christiane Taubira devrait s’aligner sur la ligne de départ

Toute l’info sur

Élection présidentielle 2022

Anne Hidalgo acte donc son échec d’organiser une primaire de la gauche, et son refus de participer à la primaire populaire. Elle “devrait rapidement confirmer qu’elle ne suivra pas la primaire populaire”, a indiqué le chef des sénateurs PS Patrick Kanner. Désormais, la candidate du PS “se concentre sur le projet, le programme, et fait le pari de parler du fond”, face aux “Français qui nous disent à ce stade que cette élection ne les intéresse pas”, qu’“ils sont encore très préoccupés par la pandémie”, et que “la gauche peine à imposer ses sujets et ses thèmes”,  a indiqué à l’AFP sa directrice de campagne Johanna Rolland.

Hidalgo a le soutien du Parti socialiste

Pourtant, cette décision ne fait pas l’unanimité au sein du Parti socialiste. Au cours du Bureau national qui s’est tenu mardi soir, certains ont plaidé pour qu’Anne Hidalgo participe à la primaire populaire, et on même fait fuiter cette idée. Si bien que la direction du parti a dû démentir, et réaffirmer mercredi qu’il n’y avait aucune “ambiguïté” dans son soutien à la candidate et à son choix de ne plus s’engager dans ce processus. “Le sujet dont il a été question hier n’était pas un débat pour savoir si Anne Hidalgo devait ou non participer à la Primaire populaire. Sur ce sujet il n’y a pas d’ambiguïté. Mais un débat pour savoir si les militants qui s’étaient inscrits pour voter à cette primaire devaient continuer à le faire”, a indiqué à l’AFP le porte-parole du PS Pierre Jouvet.

Lire aussi

Signe de sa volonté de poursuivre la campagne en solo et de ne pas retirer sa candidature, Anne Hidalgo présentera jeudi son projet présidentiel, fort de 70 propositions “autour de l’urgence sociale, climatique et démocratique”, avec lequel elle espère se relancer après son échec à réunir la gauche. Le 20 janvier elle présentera ses comités locaux, et tiendra un meeting le 22 janvier à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : la propagation du variant Omicron va mettre fin à la phase pandémique, estime l’EMA

2022-01-12T05:21:00.000Z

Jean-Michel Blanquer aux enseignants : “On ne fait pas une grève contre un virus”

2022-01-12T06:25:00.000Z

L’actrice Miranda Fryer meurt brutalement à l’âge de 34 ans

2022-01-12T10:50:09.033Z

VIDÉO – Nordahl Lelandais : TF1 dévoile de nouveaux documents

2022-01-12T13:52:00.000Z

EN DIRECT – Omicron “reste un virus dangereux”, met en garde le patron de l’OMS

2022-01-12T16:20:00.000Z

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l’ambition d’une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez “modifier votre choix” et accepter tous les cookies.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Anne Hidalgo prend acte de son échec à réunir la gauche via une primaire – LCI
Étiqueté avec :