Covid-19 : Olivier Véran annonce que le masque ne sera plus obligatoire dans les transports dès lundi - Le Journal du dimanche

Covid-19 : Olivier Véran annonce que le masque ne sera plus obligatoire dans les transports dès lundi – Le Journal du dimanche

15h11 , le 11 mai 2022
, modifié à 17h48 , le 11 mai 2022

Olivier Véran, le ministre de la Santé, a annoncé mercredi que le port du masque ne serait plus obligatoire dans les transports à partir du 16 mai. Cette règle, instaurée depuis le 11 mais 2020, prend fin après deux ans d’application. 

À l’issue du Conseil des ministres, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé mercredi que le port du masque dans tous les transports en commun, avion, train, métro, ne serait plus obligatoire à partir du 16 mai, lundi prochain donc. « La situation épidémique s’améliore, a déclaré le responsable lors d’un point presse. La pandémie n’est pas terminée mais le nombre de nouveaux diagnostics au quotidien diminue et nous considérons qu’ils n’est plus adapté de maintenir cette obligation du port du masque dans les transports en commun, à partir de lundi 16 mai. »

Lire aussi – Covid-19 : faut-il craindre le prochain variant ?

38 000 nouvelles personnes étaient testés positifs au Covid-19 en moyenne sur les 7 derniers jours, selon Santé publique France. Sur la même période, l’organisme décompte 20 500 hospitalisations, un chiffre en baisse de près de 10 % par rapport à la semaine précédente qui témoigne de l’amélioration de la situation sanitaire. 

Il s’agissait de l’une des dernières mesures en vigueur pour lutter contre l’épidémie de Covid-19
. Parmi les dernières obligations maintenues, le port du masque perdure dans les lieux de santé ou de soins (hôpitaux, pharmacies, ou encore les laboratoires). Pour accéder aux établissements de santé, la présentation d’un passe vaccinal également reste requise. Les patients testés positifs doivent quant à eux encore s’isoler pendant au moins une semaine.

Instaurée depuis le 11 mai 2020, le port du masque dans les transports prend fin après deux ans de mise en vigueur, période durant laquelle son non-respect était passible d’une amende de 135 euros. La RATP déclare avoir délivré 48 500 « PV masque » depuis le premier confinement. S’il n’est plus obligatoire, le port du masque dans les transports restera néanmoins recommandé, a toutefois précisé le ministre. 

Peu après sa déclaration, l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) a également annoncé la levée de cette obligation dans les aéroports et à bord des avions dans toute l’Union européenne. 

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original