Éric Zemmour et Sarah Knafo motivés par l'argent ? Ce “hold-up” dénoncé chez Reconquête - Gala

Éric Zemmour et Sarah Knafo motivés par l’argent ? Ce “hold-up” dénoncé chez Reconquête – Gala

Le 10 avril 2022, L’Express avait consacré un article sur le parti Reconquête. D’après les témoignages de certains membres, recueillis par nos confrères, Éric Zemmour et Sarah Knafo ont été majoritairement intéressés par l’argent…

A propos de


Un couple motivé par l’appât du gain ? Alors en pleine campagne électorale pour Reconquête – lors des élections présidentielles – Éric Zemmour et Sarah Knafo ont visiblement connu une petite controverse en interne. D’après les confidences de certains membres du parti à l’Express, le 10 avril, nombreux ont été ceux à se montrer très critiques des motivations de l’ancien candidat à la présidentielle et de sa compagne.

En effet, après avoir évoqué le mépris qu’ils ont reçu au sein de Reconquête, plusieurs membres ont partagé qu’en coulisse, plusieurs préparaient une “association de soutien aux adhérents” afin de “contrer le pouvoir totalitaire de la direction“. “L’équipe dirigeante travaille pour elle seule, et nous utilise comme de la chair à canon,” a déploré une source, avant de préciser que plusieurs membres ont dénoncé un “hold-up” orchestré par Éric Zemmour et Sarah Knafo en vue d’obtenir des financements.Ils ont envoyé des candidats au casse-pipe pour récupérer le butin du financement public qu’ils se partageront entre eux“, a ensuite précisé la source, avant de déplorer : “Je pensais que la valeur cardinale serait la sincérité, mais c’est un parti comme les autres. Quel gâchis…

>> PHOTOS – Éric Zemmour et Sarah Knafo amoureux : leur week-end en Provence

Éric Zemmour et Sarah Knafo durs avec leurs équipes

Dans le même article publié par nos confrères, certains membres de Reconquête avaient également déploré le manque de considération qu’avaient Éric Zemmour et Sarah Knafo envers leurs collaborateurs. “Ils s’en foutent“, a ajouté une autre source, avant de préciser : “Sarah Knafo a même dit qu’elle avait anticipé certains départs. Ils avaient besoin de nous pendant la campagne, ils se sont servis de nous et de notre notoriété, et nous ne sommes plus que des encombrants.”

Crédits photos : Denis Guignebourg / Bestimage

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original