Gérald Darmanin : l’action contre le trafic de drogue «porte ses fruits» – CNEWS

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin est l’invité de Laurence Ferrari dans la matinale de CNEWS ce lundi 15 novembre.

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Gérald Darmain ICI

Il est notamment revenu sur l’action des forces de l’ordre contre les trafics de drogue, soulignant l’intensification des opérations. «Plus de 20% de saisies de cannabis, 14 tonnes en Ile-de-France saisies depuis le 1er janvier, 80% de saisies de cocaïne en plus, des saisies en plus sur l’héroïne, sur l’ectasy. C’est surtout des trafics qui sont arrêtés et des points de deal qui n’existent plus», a ainsi loué le ministre de l’Intérieur. 

Prenant l’exemple de Marseille, il a fait valoir que «depuis janvier, il y a eu plus de 50 opérations anti-drogue». A l’échelle nationale, sur les 3.952 points de deal recensés  fin 2020, 384 ont été «définitivement éliminés», dont 87 en Ile-de-France, a assuré Gérald Darmanin.

587 policiers et gendarmes supplémentaires

Interrogé sur l’inaction des forces de l’ordre dans certains quartiers, l’ancien maire de Roubaix a indiqué qu’il s’agit «d’une insulte aux policiers et à leur courage que de dire qu’il y a des endroits où ils ne vont pas.» 

Afin de poursuivre cette lutte contre le trafic de drogue, 587 policiers et gendarmes supplémentaires, dont «près de 50 policiers» à Argenteuil, vont être affectés en Ile-de-France d’ici à 2022, a annoncé Gérald Darmin. Un chiffre qui s’ajoute selon lui aux 958 membres supplémentaires des forces de l’ordre déployés dans la région depuis le début du quinquennat. Ajoutant que «dans les transports (en Île-de-France), il y a 169 policiers de plus».

Pas de remise de peine pour les agresseurs

Questionné sur les récents affrontements entre policiers et trafiquants, Gérald Darmanin a tenu à saluer le bilan des forces de l’ordre, niant une quelconque forme d’impunité. «La police a toujours été attaquée depuis qu’elle existe parce qu’elle essaie de rétablir l’ordre, quand d’autres vivent du désordre», a expliqué le ministre de l’Intérieur.

D’ailleurs, Gérald Darmanin a indiqué que le gouvernement était «le premier à ne permettre aucune remise de peine pour les agresseurs de policiers et de gendarmes.» 

Quant aux rodéos urbains, véritable fléau dans certaines villes de France, le ministre s’est félicité de l’action des forces de l’ordre, notamment avec l’interpellation de deux Daltons, mercredi 10 novembres. Car «les policiers et les gendarmes doivent faire cesser les rodéos urbains, sauf évidemment lorsque des personnes sont en danger».

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Gérald Darmanin : l’action contre le trafic de drogue «porte ses fruits» – CNEWS
Étiqueté avec :
%d blogueurs aiment cette page :