Législatives: quand les députés agissent pour les chrétiens persécutés - Portes Ouvertes France

Législatives: quand les députés agissent pour les chrétiens persécutés – Portes Ouvertes France

Des parlementaires découvrent les résultats de l’Index en 2022.

Alors qu’une nouvelle législature débute pour les parlementaires élus, retour sur 5 ans de plaidoyer auprès des députés de l’Assemblée nationale.

Ils viennent d’être élus pour 5 ans. Les députés peuvent améliorer la situation des chrétiens persécutés et nous allons les contacter pour leur en parler. Mais que s’est-il passé ces 5 dernières années? Faisons le bilan du plaidoyer réalisé auprès des députés élus en 2017.

Portes Ouvertes plaide la cause des chrétiens persécutés auprès des députés depuis des années. Il est important que les élus, qui votent les lois et représentent le peuple, soient informés de la persécution des chrétiens dans le monde. Ceux qui sont sensibles à ce sujet peuvent prendre des actions pour améliorer la situation sur le terrain.

5 ans de plaidoyer en chiffres

  • 88 députés sont venus au moins une fois à une présentation de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens lors de la dernière législature. 3 députés ont même été présents lors des 5 présentations consécutives! Cette présentation annuelle est un moment clef. Les députés y sont informés de l’état des lieux de la liberté religieuse des chrétiens dans le monde.
  • 46 rendez-vous individuels avec des députés. Il s’agit de moments privilégiés pour leur présenter l’histoire de Portes Ouvertes, ou un cas de persécution spécifique. Mais il s’agit aussi de comprendre leur motivation à aider les chrétiens persécutés.
  • 34 députés ont signé une pétition, une demande de résolution, ou des lettres ouvertes au ministre des Affaires étrangères ou à l’Ambassadeur d’un pays. Ces actions servent à sensibiliser le monde politique au sujet de la persécution des chrétiens et à encourager les destinataires à se mobiliser.
  • 48 questions posées par les députés au gouvernement français sur le sujet de la persécution des chrétiens dans le monde, en utilisant les informations de Portes Ouvertes. Elles sont consultables sur le site de l’Assemblée nationale. On décompte 22 questions portant sur l’Algérie, 5 sur l’Inde, 4 sur le Moyen-Orient… Une députée a même montré le livre de l’Index lors d’une question orale dans l’hémicycle.
  • 11 députés ont pu rencontrer personnellement des témoins de la persécution grâce à Portes Ouvertes. Ces moments de rencontre directe entre un chrétien persécuté et un représentant de la Nation française laissent une empreinte durable dans le cœur des protagonistes.

5 fois où les députés ont fait une différence

Le travail de plaidoyer est une tâche de longue haleine: il consiste à informer, sensibiliser et conseiller des députés qui sont souvent très occupés par nombre d’autres sujets. Heureusement, chaque année, nous avons des raisons de nous réjouir des résultats:

  • 2017: une députée nouvellement élue nous contacte. Elle était auparavant députée européenne et avait assisté à une présentation de l’Index au Parlement Européen. Elle nous partage son désir de mettre en avant la cause des chrétiens persécutés à l’Assemblée. «Vous êtes la seule ONG avec une telle expertise chiffrée sur la persécution des chrétiens» nous confie son collaborateur. Cette députée soutiendra Portes Ouvertes tout au long de la législature.
  • 2018: un député nous assure qu’il ne peut pas intervenir dans le pays au sujet duquel nous le rencontrons. Cependant, quelques mois plus tard, il se retrouve dans une réunion informelle avec des sénateurs du pays en question. Avec une autre députée, il leur parle des chrétiens persécutés dans leur pays. Les sénateurs étrangers repartiront chacun avec un exemplaire de l’Index!
  • 2019: suite à de nombreuses questions écrites des députés, le gouvernement français a appelé l’attention des responsables du ministère algérien des Affaires religieuses sur la vive émotion suscitée par la situation de l’Église Protestante d’Algérie. S’en est suivie une accalmie de plus d’un an pendant laquelle aucune nouvelle église n’a été mise sous scellés.
  • 2020: grâce à la mobilisation de certains députés, trois chrétiens sont libérés de prison dans un pays d’Afrique.
  • 2021: un groupe de députés se rend au Moyen-Orient en visite officielle. Ils en profitent pour rencontrer des chrétiens persécutés, découvrir les projets de Portes Ouvertes et comprendre la réalité de la persécution.

En 2022, et les 5 prochaines années, Portes Ouvertes continuera de plaider la cause des chrétiens persécutés auprès de la nouvelle législature à l’Assemblée nationale. En effet, 360 millions de chrétiens sont aujourd’hui fortement persécutés et discriminés dans le monde. Des milliers sont tués ou injustement emprisonnés, des milliers d’églises sont attaquées ou fermées…

Le combat continue. Le plaidoyer aussi.

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original