Marion Maréchal flinguée : "Elle s'est vue trop belle, trop parfaite" - Pure People

Marion Maréchal flinguée : “Elle s’est vue trop belle, trop parfaite” – Pure People

Au mois de janvier 2022, Marion Maréchal avait annoncé son grand retour en politique, près de cinq ans après s’être éloignée du milieu au moment des présidentielles 2017. Lors de son interview au Parisien, elle laissait entendre qu’elle soutiendrait la personne la mieux qualifiée, à savoir sa tante Marine Le Pen ou le nouveau venu Eric Zemmour. Depuis, elle a progressivement glissé vers le camp de l’ex-polémiste qui a fini avec 7% au premier tour – le Rassemblement national est arrivé lui au second tour. Le come back de la petite-fille de Jean-Marie Le Pen a échoué et elle a indiqué ne pas se présenter aux législatives – dont la date correspond aussi au terme de sa seconde grossesse. L’Express a analysé son aventure ratée.

Marion Maréchal a-t-elle été un fantasme politique pour l’extrême droite durant cette campagne présidentielle ? On se souvient des termes employés par Philippe de Villiers pour présenter la femme de 32 ans au meeting de Toulon le 6 mars dernier qui a loué sa féminité, son charisme et sa ressemblance avec une “sirène” : “Elle n’est pas une femme politique, elle est beaucoup plus que ça.” Flattée, elle a senti aussi que les attentes étaient disproportionnées et cela s’est confirmé dans le temps : son ralliement n’a pas réussi à faire remontrer la courbe des sondages pour Reconquête, dont les chiffres n’ont cessé de baisser depuis l’entrée en guerre de la Russie contre l’Ukraine.

Un proche de Marion Maréchal affirme qu’elle “n’admettra jamais en public qu’elle a des regrets, car elle est bien trop orgueilleuse“. L’ancienne députée, devenue vice-présidente du parti d’Eric Zemmour, est sans mandat et rémunérée par le parti. Comme la compagne du leader, Sarah Knafo, avec laquelle les relations ne sont pas toujours évidentes. Elle est par ailleurs délaissé par des proches : “Son témoin de mariage, Thibaut Monnier, a quitté ses fonctions chez Reconquête!. Son ami François de Voyer désapprouve ses choix, lui qui avait dit ne comprendre ‘ni le lieu ni le timing’ de son ralliement“, précise L’Express.

En se démarquant de sa tante Marine Le Pen avec qui les relations sont compliquées depuis 2017 – mais sans jamais l’attaquer frontalement, Marion Maréchal a abimé son image publique et est vue comme une traître. Impossible désormais de se rapprocher d’elle. “Elle s’est vue trop belle, trop parfaite“, grince un parlementaire RN aux oreilles curieuses de l’hebdomadaire. A présent, elle forme les cadres du parti d’Eric Zemmour et se prépare à l’arrivée en juin de son deuxième enfant et premier avec le politique italien Vincenzo Sofo.

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original