Olivier Véran accueilli par une manifestation de soignants lors de sa visite au CHU de Grenoble Alpes – France Bleu

Au son du “pin-pon” des ambulances, banderoles à la main, les soignants du CHU de Grenoble se sont rassemblés ce vendredi matin pour manifester  lors de la venue du régional de l’étape, le Grenoblois Olivier Véran, ministre de la Santé. Il est accompagné de Jacqueline Gourault, ministre en charge des Collectivités.

Les urgentistes tirent la sonnette d'alarme depuis plusieurs années.
Les urgentistes tirent la sonnette d’alarme depuis plusieurs années. © Radio FranceVéronique Saviuc

Olivier Véran a annoncé, dans la presse ce matin, que l’État allait débloquer 1,6 milliard d’euros pour les établissements hospitaliers de la région et les Ehpad. Il épongera aussi les 28 millions de dettes de l’hôpital Pierre-Oudot de Bourgoin-Jallieu. Le ministre de la Santé est neurologue et a exercé plusieurs années au CHU de Grenoble Alpes, le CHUGA.

Mais pour le personnel soignant, cet argent ne va pas régler la pénurie actuelle de médecins, d’infirmières et d’aides-soignantes. L’hôpital de Grenoble et celui de Voiron ont déclenché le Plan blanc, depuis une semaine. Et les urgences de Voiron ont dû fermer leurs portes deux nuits de suite, faute d’effectif.

Virginie, infirmière dans un service d'urgences
Virginie, infirmière dans un service d’urgences © Radio FranceVéronique Saviuc

Le maire LR de Voiron, Julien Polat, est sceptique : “Nous avons un hôpital tout neuf et ce qu’il manque, ce n’est pas l’argent mais les professionnels pour le faire fonctionner.”

La directrice du CHUGA, Monique Sorrentino (en vert) accueille le ministre
La directrice du CHUGA, Monique Sorrentino (en vert) accueille le ministre © Radio FranceVéronique Saviuc

Une délégation syndicale a été reçue, en marge de la venue du ministre, par un membre de son cabinet. La directrice du CHUGA a rappelé au ministre combien il était difficile de recruter des médecins, notamment urgentistes, car le service n’est plus attractif. Elle a souligné également la fatigue du personnel, qui a jeté ses dernières forces dans la bataille contre le Covid-19.

Les infirmiers anesthésistes, en grève depuis plusieurs jours, réclament un vrai statut, à la hauteur de leurs compétences et de leurs responsabilités
Les infirmiers anesthésistes, en grève depuis plusieurs jours, réclament un vrai statut, à la hauteur de leurs compétences et de leurs responsabilités © Radio FranceVéronique Saviuc

Une opération symbolique a été organisée vers midi, par les manifestants, lors de l’inauguration du nouveau plateau technique, qui se trouve dans un bâtiment regroupant la filière des soins critiques et de l’urgence vitale pour l’hôpital. Cela permettra de renforcer encore plus la performance du Trauma Center du CHU Grenoble Alpes.

Le ministre de la Santé est arrivé à l'heure mais pas à l'endroit où l'attendaient les manifestants
Le ministre de la Santé est arrivé à l’heure mais pas à l’endroit où l’attendaient les manifestants © Radio FranceVéronique Pueyo

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Olivier Véran accueilli par une manifestation de soignants lors de sa visite au CHU de Grenoble Alpes – France Bleu
Étiqueté avec :
%d blogueurs aiment cette page :