Paris : le banc Davioud offert à Anne Hidalgo a été inauguré rue du Temple - CNEWS

Paris : le banc Davioud offert à Anne Hidalgo a été inauguré rue du Temple – CNEWS

Le banc Davioud, acheté aux enchères le 18 mai 2021 et offert à la maire de Paris Anne Hidalgo le 25 mai 2021, a été installé rue du Temple à Paris, ce mardi 21 juin, après avoir été rénové.

Acheté à la maison de vente aux enchères Drouot, avant même que la vente ne commence, par des passionnés de l’Histoire de Paris, qui avaient récolté plus de 5.000 euros auprès de 250 donateurs à cet effet, puis offert à Anne Hidalgo, le banc Davioud – pièce historique du patrimoine parisien datée de 1876 – a repris sa place dans l’espace public.

Où ? Rue du Temple (4e), dans la partie entièrement réaménagée et piétonne comprise entre la rue Sainte-Croix de la Bretonnerie et la rue de la Verrerie. Là, 4 bancs Davioud ont été installés dont celui offert par les membres de l’«Opération banc Davioud».

Rénové par les services techniques de la Ville de Paris, ce banc a d’abord été exposé au Pavillon de l’Arsenal (4e), dans le cadre de l’exposition «La beauté d’une ville» qui s’est tenue du 26 mai 2021 au 27 février 2022. Il a finalement été réimplanté en plein cœur de Paris, comme l’avait promis la municipalité.

une inauguration en petit comité

«Nous allons installer le banc Davioud rue du Temple, dans le 4e arrondissement de Paris, le 21 juin prochain», avait ainsi annoncé Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la mairie de Paris, notamment chargé de l’urbanisme, mardi 14 juin, assurant que les personnes qui avaient offert le banc seraient conviées à l’inauguration.

Une inauguration en comité restreint et une promesse non tenue si l’on en croit Quentin Divernois, à la tête de l’«Opération banc Davioud», qui a permis le (r)achat de ce banc, et l’un des membres pro-actifs du mouvement #SaccageParis.

«Ariel Weil [le maire de Paris Centre, ndlr] et Emmanuel Grégoire ont inauguré il y a quelques minutes la placette du Temple où a été réinstallé notre banc, en omettant d’inviter tous les amoureux et amoureuses de Paris qui lui ont offert ce mobilier historique…», a-t-il regretté mardi sur Twitter.

Typiques de la vie parisienne, les bancs verts sont encore présents dans la ville.Typiques de la vie parisienne, les bancs verts sont encore présents dans la ville.

Jugeant la méthode «irrespectueuse», Quentin Divernois s’était tout de même félicité il y a quelques jours du retour du banc dans l’espace public parisien et s’est dit «content de savoir qu’il avait pu retrouver une place de choix dans Paris».

Il s’était également réjoui «de voir que ce symbole de notre ville a permis aux gens et aux élus de prendre conscience de l’héritage incroyable des ingénieurs et architectes Gabriel Davioud, David Alphand et Eugène Belgrand».

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original