Union de la gauche: comment le bras droit de Jadot a été évincé - Libération

Union de la gauche: comment le bras droit de Jadot a été évincé – Libération

Chez Pol

Article réservé aux abonnés

Élections législatives 2022dossier

Alexis Braud a perdu la circonscription qu’il convoitait aux législatives pour des questions de diversité, de parité, voire de manque de popularité chez les Verts. Sabrina Sebaihi devrait le remplacer.

L’union de la gauche comporte ses joies, ses espoirs… et ses victimes. Le bras droit de Yannick Jadot, l’écolo Alexis Braud, a été écarté de la circo qu’il convoitait, la 4e des Hauts-de-Seine. Même pas au profit d’un insoumis ou d’une autre couleur de gauche, mais d’une acolyte verte. Lors d’un vote qui doit être finalisé jeudi après-midi, c’est Sabrina Sebaihi, adjointe au maire d’Ivry-sur-Seine et ex-porte-parole de Jadot, qui est proposée. Les batailles se poursuivent chez les Verts pour se répartir les dernières circos depuis l’accord signé lundi entre EE-LV et LFI.

«Personnage loin d’être apprécié»

L’affaire a commencé par une lettre contestant l’investiture du conseiller de Jadot que Chez Pol a pu se procurer. Cet appel, venu d’élus et de la société de Nanterre et Suresnes, récuse Braud : «Nous avons la conviction profonde que le choix de cette candidature, totalement extérieure à notre circonscription, notre territoire et son histoire, serait une erreur.» Et de pointer l’importance de la «diversité» dans les «quartiers populaires» et de l’élection d’une femme, comme l’a choisi la circo depuis quasiment vingt-cinq ans. Ils indiquent …

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original