Manon Fossat 10h34, le 10 novembre 2021, modifié à 13h29, le 10 novembre 2021

Invité sur Europe Matin mercredi, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin est revenu sur le potentiel candidat à l’élection présidentielle, Eric Zemmour. Interrogé sur le polémiste et sur sa volonté de débattre avec lui, il ne s’est pas dit opposé à l’idée mais a expliqué ce qui les oppose. Il l’a notamment qualifié de “marxiste”. 

INTERVIEW

Ils sont beaucoup de candidats à ne pas vouloir débattre avec Eric Zemmour. Du moins pas tant que ce dernier ne s’est pas officiellement déclaré candidat à l’élection présidentielle. Invité de Sonia Mabrouk sur Europe Matin mercredi, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a expliqué de son côté “respecter” tous ceux qui se présentent au suffrage universel, et a qualifié le polémiste de “marxiste”.

“Une ligne de fracture extrêmement forte”

“Je respecte tout le monde. Je respecte Eric Zemmour (…) J’ai pu apprécier ses livres et L’Homme qui ne s’aimait pas a longtemps été un livre d’étudiant que j’ai lu et relu. Donc je débattrais avec tous ceux qui veulent débattre avec moi”, a posé Gérald Darmanin. Il a par ailleurs soulevé une “ligne de rupture très forte” entre lui et le polémiste. “Monsieur Zemmour a une vision très marxiste des choses, d’ailleurs il le revendique lui-même. C’est intellectuellement intéressant parce que c’est peut-être un des derniers marxistes”, a-t-il dit.

Le ministre de l’Intérieur a également estimé que le polémiste était “libertaire”. “Il est pour la légalisation du cannabis. Et c’est une ligne de fracture extrêmement forte”, a-t-il jugé avant de poursuivre. “En réalité, il ne croit pas en la politique à ce sujet. Mais par contre il ne fait pas la même réflexion quand il s’agit de l’immigration. Donc il fait un sélection.”

Gérald Darmanin a justement regretté la position de l’écrivain sur la question de l’immigration. “J’ai un problème avec Eric Zemmour comme avec les candidats LR, c’est qu’ils ne s’en prennent jamais aux entreprises. On peut s’en prendre aux étrangers en situation irrégulière qui se trouvent sur le sol national, mais il y a aussi des entreprises, de très grandes marques, qui les font venir”, a-t-il rappelé. 

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Zemmour : pour Gérald Darmanin, “c’est peut-être un des derniers marxistes” – Europe 1
Étiqueté avec :